Obernai Molsheim

[ Groupe ]

Département(s) : 67 - Bas-Rhin

Stand « 12 personnes en danger » Salon Biobernai © AI ObernaiStand « 12 personnes en danger » Salon Biobernai © AI Obernai

Qui sommes-nous ?
Une dizaine de bénévoles, réunis par le plaisir de se retrouver pour travailler ensemble à la défense des droits humains. Nos activités ? Nous informer pour agir efficacement et relayer auprès du public les actions d’Amnesty. Notre arme ? L’ordinateur, Internet et le stylo. Notre force ? Notre dynamisme et notre envie d’informer le public lors de concerts, soirée ciné-débat (voir Blog, Facebook). Notre faiblesse ? Nous ne résistons pas à l'idée de fêter un heureux évènement autour d'un repas.


Nos principales activités ?
Festival des Lardons à Hipsheim-Campagne réfugiés © AI ObernaiFestival des Lardons à Hipsheim-Campagne réfugiés © AI Obernai-  Secours aux personnes en danger : intervention auprès des autorités.
Sensibilisation du public lors de stands d’information, expositions, ciné-débats, concerts, etc.
-  Collecte de signatures dans le cadre de nos campagnes.
-  Education aux droits humains à l’école.
-  Explication de nos objectifs aux élus.


Nos plus belles actions ?
-  Stand au salon BiObernai,
Soirées ciné-débat,
Marathon des signatures chez Go Pizza à Obernai © AI ObernaiMarathon des signatures chez Go Pizza à Obernai © AI Obernai-  Marathon des signatures,
-  Fête des droits de l’enfant : 13 classes ont présenté une création les droits de l’enfant à 200 adultes.
Venue de S. Béchara après sa libération, (prisonnière d’opinion libanaise célèbre, défendue par notre groupe).


Pourquoi rejoindre notre groupe ?
Devenir un acteur à part entière, c’est bon pour le moral. Contactez-nous !


Lieu et fréquence des réunions
Fête des droits de l’enfant à Barr © AI ObernaiFête des droits de l’enfant à Barr © AI Obernai4ème jeudi du mois : école de Musique Obernai. Décembre : vin chaud. Juin : barbecue.


Pour nous contacter ?
Ecrivez à Céline via notre courriel
Visitez notre Blog
ou notre page Facebook

 

 

Accueil de Soha Bechara (au centre), après sa libération © AI ObernaiAccueil de Soha Bechara (au centre), après sa libération © AI Obernai