Dominga Vasquez

Les actions urgentes : et si vous preniez une heure pour sauver une vie ?

Luiz Basilio Rossi © Amnesty International
Luiz Basilio Rossi © Amnesty International


Le réseau Actions Urgentes mobilise de manière directe et rapide des milliers d’individus pour agir en faveur de personnes dont l’intégrité physique ou la vie sont menacés de manière imminente.

L’envoi massif de lettres, fax et courriers électroniques aux autorités responsables d’une violation ou à l’origine d’une menace permet d’améliorer la situation de milliers de personnes en danger, hommes, femmes, défenseurs-euses des droits humains, syndicalistes, journalistes...

En 2012, le réseau d’Action Urgente compte  plus de 160 000 membres au niveau mondial et environ 8000 personnes en France. 350 actions urgentes, concernant des dizaines de milliers de personnes sont publiées chaque année. Rejoignez le réseau !
 Le but du tortionnaire est de vous isoler, de couper tous vos liens avec le monde extérieur. Mais Amnesty International a pu rompre cet isolement. Lorsque j’ai vu ma femme, j’ai su que mon cas avait été rendu public. J’ai su qu’ils ne pouvaient plus me tuer ».

Luiz Basilio Rossi (photo), professeur syndicaliste ayant fait l’objet de la première action urgente lancée le 19 mars 1973. Arrêté sous le régime militaire alors que les cas de torture et de disparitions forcées se multipliaient au Brésil, il fut libéré en octobre 1973.

Lorsque les chercheurs du secrétariat International d’Amnesty International sont informés qu’une personne court un danger imminent, ils publient une action urgente, envoyée en quelques heures à travers le monde aux membres du réseau.

L’expérience a montré que les victimes courent des risques accrus d’être torturées, de disparaître ou d’être exécutées les tout premiers jours ou heures qui suivent leur arrestation ou leur enlèvement. D’où la nécessité de réagir immédiatement et de manière massive.

Une Action Urgente peut notamment être lancée dans les cas suivants :

  • craintes d’exécution judiciaire ou extrajudiciaire
  • craintes de torture ou d’autres formes graves de mauvais traitement,
  • menaces de mort ou autres formes de harcèlement,
  • craintes de « disparition »
  • privation de soins médicaux
  • menace d’expulsion forcée
  • craintes de renvoi forcé de migrants et demandeurs d’asile risquant d’être suivi de graves atteintes aux droits humains

Le principe est de faire pression sur les autorités concernées en montrant que leurs activités et les cas des personnes détenues sont connus, observés et suivis dans le monde entier et qu’ils ne resteront pas dans le silence et l’impunité.

Un impact très concret pour les personnes en danger

Rebiya Kadeer © Stefan AndereggRebiya Kadeer © Stefan AndereggRebyah Kadeer, défenseure inlassable des droits de la minorité ouïghoure en Chine, tient dans ses mains l'action urgente émise par AI lorsqu'elle était prisonnière d'opinion.

"Depuis soixante ans, la Chine tente de nier nos identités, nos ultures, notre langue et nos religions [...]. Il est important que les militants d'AI dans le monde saisissent leurs gouvernements pour qu'ils fassent pression sur la Chine pour faire cesser les persécutions"

Un tiers des actions ont un résultat positif sur la situation : réapparition d’une personne « disparue », cessation de torture, autorisation de visite de proches et d’avocats, obtention ou amélioration de soins, commutation de peine, annulation d’une exécution, libération… .

En tant que membre du réseau, vous recevez une à deux actions urgentes par mois. Vous êtes directement informé de l’évolution de la situation de la personne pour laquelle vous avez agi. Vous recevez aussi tous les 4 mois l’ensemble des évolutions positives et des nouvelles du réseau d’actions urgentes.

N'attendez plus : INSCRIVEZ-VOUS DANS LE RÉSEAU DES ACTIONS URGENTES

Comment agir ?

Vous recevez par email (ou, si vous le souhaitez, par courrier postal) une action urgente.

A partir des recommandations formulées dans l’action urgente, vous pouvez rédiger, en des termes simples, personnels et concis la lettre que vous allez envoyer aux autorités.
Vous pourrez ensuite envoyer votre lettre par courrier postal, fax ou email. Amnesty International considère que c’est la variété des supports et la diversité d’origine des expéditeurs qui renforce l’efficacité des Actions Urgentes.

Pour toutes les informations nécessaires à l’écriture de votre lettre,, téléchargez le guide des Actions Urgentes "Une Lettre, Une Vie"  qui répondra à toutes vos questions sur la manière de participer aux actions urgentes.

TELECHARGEZ AUSSI NOTRE BROCHURE :

"Et si vous preniez une heure pour sauver une vie ? "

personnes en danger, défenseurs des droits humains, peine de mort, disparitions forcées