Printemps Noir, une BD signée Maxence Emery et Thomas Humeau

Printemps Noir, BD de Maxence Emery et Thomas Humeau © boites à bulles
© boites à bulles

[14/06/2013]

Amnesty International s’associe à "Printemps noir" dont elle signe la postface.
Parce que cet album  propose un témoignage fort qui permet de mesurer l’état des droits fondamentaux à Cuba, à une époque de possibles changements sur l’île (maladie de Fidel Castro,  libéralisation des visas, de la vente de voitures…).

A travers l’itinéraire d’un homme, la description des errements d’une révolution pourtant initialement légitime.

« Je suis né quelques jours après la fin de la révolution, le 29 janvier. Fidel Castro et les barbudos venaient de renverser le dictateur Batista… »

Alejandro González Raga est un cubain comme les autres, une enfant de la révolution. Il étudiera même dans des écoles militaires et sera donc abreuvé à satiété de propagande castriste.

Mais le jeune homme aime le rock and roll et, sans doute plus que d’autres, souffre des conditions de vie imposés sur la grande île : surveillance permanente, liberté de mouvement entravée et contrôlée.

Il se met donc à écrire des articles et à militer dans des partis politiques demandant le rétablissement de la démocratie.

C’en est trop pour le régime qui déclenche en mars 2003 l’opération Printemps Noir et arrête ses opposants les plus gênants.

Alejandro ne sortira de prison qu’en 2008, suite aux tractations de l’Union Européenne et de l’église cubaine et grâce au soutien d’organisations telles que Reporters sans frontières et Amnesty International.



COMMANDER CET OUVRAGE  DANS NOTRE E BOUTIQUE



 

Dans notre bulletin "LIRE ET FAIRE LIRE de juin 2013", vous trouverez les indications destinées aux éducateurs-enseignants pour accompagner les interventions auprès des jeunes, dans les débats…à propos de cet ouvrage : LE TELECHARGER